mardi 15 mars 2011

La planification (2/3) de l'implanifiable: à quoi bon?

Nous avons vu dans un précédent billet quelles étaient les limites de la planification dans les projets complexes. Et pourtant, je recommande tout de même de planifier les projets imprévisibles. Contradiction ? Pas du tout, simplement la planification des projets imprévisibles poursuit d’autres objectifs et est un processus différent de celui appliqué aux projets traditionnels dans lesquels, on l’a vu, elle sert de base à la réalisation.

Lire la suite