mardi 15 mars 2011

La planification (2/3) de l'implanifiable: à quoi bon?

Nous avons vu dans un précédent billet quelles étaient les limites de la planification dans les projets complexes. Et pourtant, je recommande tout de même de planifier les projets imprévisibles. Contradiction ? Pas du tout, simplement la planification des projets imprévisibles poursuit d’autres objectifs et est un processus différent de celui appliqué aux projets traditionnels dans lesquels, on l’a vu, elle sert de base à la réalisation.

Lire la suite

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog et j'ai lu tous vos articles et c'est très très intéressant, par cette "humanisation" de la gestion de projet (loin des dogmes et des méthodes), mais tout en gardant à l'esprit une rigueur et un fil conducteur pour mener à bien le quotidien. Vraiment chouette.
    Salutation et excellente journée.
    Sinon pour information le lien du "planning poker" à changé:
    http://www.openagile.net/?p=155 (malheureusement avec la migration de leur site les images ont disparue)
    A bientôt pour de nouveaux articles tout aussi intéressants.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Roberto
    content si cela vous est utile! Vous pouvez contribuer également à ces idées et développement en vous inscrivant au groupe Linkedin.
    Salutations
    Ph.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires, propositions, contestations, incitations sont les bienvenus!