lundi 19 décembre 2011

Donnez-moi un chiffre! (1/2)

J'ai participé à divers débats sur LinkedIn autour de la notion de « quantification de la complexité ». Sur ces forums, certains prétendent que la complexité non seulement peut être quantifiée, mais qu’elle doit l’être, que seule une telle démarche est rigoureuse et scientifique et qu’elle est la base indispensable de toute prise de décision sérieuse. Tout argument ne renforçant pas cette vision est systématiquement qualifié de fantaisiste (« pop science ») et non seulement rejeté, mais dénigré dans un souffle de raillement dont se fait l’écho une communauté de convaincus.